Centres pour réapprendre à manger

L’obésité est un phénomène qui touche de plus en plus de monde. Une personne est considérée obèse si son indice de masse corporelle dépasse les 30kg/m². Pour aider les personnes atteintes de surpoids, certains centres ont intégré dans leur programme les méthodes pour réapprendre à manger. Dans cette perspective, les professionnels de la nutrition mettent en avant l’hygiène diététique.

Les centres de l’obésité et centre d’amaigrissement  aident les personnes victimes de cet état à diminuer leur indice de masse corporelle. Durant cette période, des méthodes de réadaptation sont mises en œuvre pour les aider à trouver une meilleure habitude alimentaire. Durant cette période, un suivi est nécessaire pour s’assurer que le corps de la personne arrive à s’adapter au nouveau rythme qu’on lui impose. Les centres pour réapprendre à manger peuvent être une extension des centres pour obèses. Après avoir suivi un régime pour retrouver un indice de poids normal, il est important de garder une bonne habitude alimentaire.

Réapprendre à manger, c’est adopter une bonne hygiène alimentaire. Des centres sont spécialisés dans ce genre de rééducation. Les personnes atteintes de problèmes de poids ou qui veulent seulement adopter une meilleure attitude peuvent s’y inscrire.

Causes et risques du surpoids et de l’obésité

Il n’y a qu’un pas entre le surpoids et l’obésité. Les deux sont des excédents de graisse dans le corps. Une personne est atteinte de surpoids ou d’obésité lorsque son indice de masse corporelle est supérieur à 25 kg/m² pour le surpoids et supérieur à 30kg/m² pour l’obésité. Considérée comme une maladie chronique, l’obésité est un problème que les pays industrialisés connaissent bien. En savoir plus sur la cure obésité.

La principale cause du surpoids et de l’obésité est l’alimentation trop riche accompagnée d’une activité physique faible. Dans certains cas, cela peut être causé par d’autres raisons. Entre autres, des facteurs psychologiques ou génétiques. Il est important de souligner que chez une personne atteinte de surpoids, il y a un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Ces personnes ont également tendance à grignoter et à consommer de manière excessive. L’augmentation élevée de poids peut également survenir à certains moments de la vie. Par exemple durant la grossesse ou la ménopause.

Les risques du surpoids sont à considérer. Les personnes obèses sont plus à risque de développer des problèmes cardiovasculaires. Entre autres, l’hypertension artérielle ou encore l’angine de poitrine et l’infarctus du myocarde. L’obésité peut également entrainer d’autres maladies comme le diabète de type 2, certains cancers et l’arthrose. À cause des problèmes physiques, les individus atteints de surpoids ont souvent des problèmes psychologiques.

Préparez son séjour dans un centre

Admettre qu’on est en surpoids constitue déjà une étape cruciale pour combattre l’obésité. Suite à de nombreux régimes inefficaces, entrer dans un centre pour obèse constitue une excellente idée. Il est tout de même nécessaire de se préparer avant un séjour dans ce genre de centre. Afin de savoir si vous y êtes admissible, il vous faut d’abord connaitre votre poids exact.

Pour préparer votre entrée, vous pouvez avoir besoin de compléter un dossier. Il vous sera demandé de remplir une demande d’admission. Ce qui peut se faire par téléphone pour certains centres. Vous recevrez ensuite une convocation dans laquelle vous trouverez le jour et l’heure de votre entrée.

L’admission d’une personne obèse dans un centre peut se faire de différentes manières. Si la personne a un indice de masse corporelle supérieur à 35, il peut s’y inscrire sans problème. L’admission peut également être conseillée par un médecin. Les personnes ayant besoin de subir une opération peuvent avoir besoin d’aller dans ce genre de centre. Cela permettra de réduire les risques d’échecs durant l’opération. Un séjour dans un centre peut également réduire les difficultés psychologiques et simplifier la rééducation. Une autre perspective est la prescription sans chirurgie. Ce qui signifie que c’est la santé générale de la personne qui est à risque.

Articles de la même catégorie :